Facebook Twitter
authorstream.net

Essayer Trop Fort

Posté le Juin 16, 2023 par Franklyn Helfinstine

Si vous redoutez l'idée même de l'écriture, dans le cas où vous craignez votre bureau, et lorsque vous détestez votre ordinateur personnel, vous essayez trop.

Si l'idée d'écriture vous permet de vous sentir coupable, rend votre rythme cardiaque plus rapidement et vous permet de transpirer, vous essayez alors trop. Votre écriture est devenue un fardeau qui inhibe votre créativité, votre pensée ainsi que votre production. Ceci, il va sans dire, se traduit par le bloc de l'écrivain, le fléau de la plupart des écrivains.

Si vous évitez votre bureau - ou la table ou tout endroit que vous écrivez - vous accumulez plutôt votre torture et en l'améliorant, c'est une autre indication que vous essayez trop.

Si vous détestez votre ordinateur personnel ou votre machine à écrire (au cas où vous en utilisez toujours un), il devient et une entité diabolique qui vous dépasse et vous rend inutile en tant qu'écrivain. Vous essayez trop.

Vous essayez trop fort une fois que vous devenez enthousiaste à propos de votre incapacité à créer. Une fois que le projet actuel devient une épreuve, vous essayez trop. Ensuite, il est temps de mettre cette entreprise de côté et d'en commencer une autre. Non, il n'est pas temps de se reposer, de tergiverser, aussi d'arrêter d'écrire; Il est temps de lire, de planifier une nouvelle entreprise - un nouveau poème, une nouvelle histoire, un nouvel article, etc .-- Pour donner à votre cerveau une évasion de l'écrasante pièce actuelle, pour prendre plaisir à une nouvelle perspective, aussi à Détendez votre créativité étouffée, mais n'arrêtez généralement pas d'écrire.